Liseuse

In Fine éditions d'art

INCARNAT VINCENT BEAURIN

Sur l’aile d’un papillon ou le plumage d’un oiseau, une « ocelle » est une tache ronde dont le centre et le pourtour sont de couleurs différentes. Pour Vincent Beaurin, ce terme donne son nom à une série emblématique de sa pratique et de ses recherches pour, simultanément, mettre à nu et sublimer les phénomènes optiques et picturaux. Dans ces œuvres, notre regard passe, avec souplesse, de l’intérieur à l’extérieur, de la surface à la profondeur du champ, de la peinture à la sculpture, de la couleur à la sensation. La texture des œuvres, leur éclat, leurs vibrations changent selon les perspectives de notre regard et de notre corps. Leur couleur et leur apparence varient en fonction de notre positionnement et du rapprochement des œuvres entre elles. Le vaste champ chromatique s’ouvre à nous avec intensité.

Partenaires