In Fine éditions d'art

Adèle de Rothschild, Jeanne et Madeleine Smith

Collectionneuse, artistes et mécènes

À l’origine de la Fondation des Artistes, on trouve deux actes de générosité : le legs en 1922 par la baronne Adèle de Rothschild de l’hôtel Salomon de Rothschild du 11 rue Berryer à Paris et celui des sœurs Smith, Jeanne Smith et Madeleine Smith-Champion qui lèguent leur domaine de Nogent-sur-Marne, composées de deux maisons d’agrément des XVIIe et XVIIIe siècles et d’un grand parc à l’anglaise de 10 hectares. Toutes trois passionnées d’art, collectionneuses et artistes, elles offrent à l’État leurs biens pour soutenir les artistes.
En 1976, Bernard Anthonioz alors chef du service de la création artistique au Secrétariat d’État à la Culture, a l’intuition de regrouper ces deux legs en une seule fondation chargée de les administrer pour respecter les vœux des donatrices, pour accompagner les artistes tout au long des étapes déterminantes de leur carrière et de leur vie.
Pour fêter le centenaire de la Fondation des artistes, l’ouvrage a choisi de mettre en lumière ces trois femmes donatrices et ces deux lieux d’exception qui ont préfiguré la Fondation des Artistes.

Partenaires