Liseuse

In Fine éditions d'art

Le Sceptre et la Quenouille

Être femme entre Moyen Âge et Renaissance

La fin du Moyen Âge et la Renaissance ont vu se développer de profondes réflexions sur la nature des femmes et sur leur place au sein de la société, dans des discours pluriels et parfois contradictoires.
En s’appuyant sur les nombreuses avancées scientifiques de ces dernières décennies et sur une riche sélection d’œuvres d’art de toute nature, cet ouvrage met en lumière, dans leurs multiples facettes, le rôle et l’image des femmes dans la France et l’Europe du Nord des XVe et XVIe siècles. Il propose un regard renouvelé sur les femmes des époques médiévale et moderne, actrices pleines et entières de l’Histoire, tant dans le domaine privé que dans les sphères économique, politique et culturelle.

Sommaire

Avant-propos
Rétablir la présence des femmes

Femmes et maris
Les femmes, le mariage et la conjugalité
Les femmes et la violence
Œuvres commentées

Femmes au quotidien
La société des femmes. Éducation et genres de vie
Vies d’archives. Les femmes dans la documentation archivistique tourangelle aux XVe et XVIe siècles
Femmes et textile. de l’imaginaire de la féminité à la réalité des activités domestiques et économiques
Œuvres commentées

Images de la femme
Et les hommes créèrent « la femme ». Normes sociales, imaginaire collectif et construction du féminin
La femme dans le miroir des livres d’heures
La Prima donna de Jean Cousin le Père. La belle, la bête et la tentation de la peinture
Œuvres commentées

Femmes en armes
Guerrières et femmes en guerre
Œuvres commentées

Gouverner au féminin
Le pouvoir au féminin. Fondements, pratiques et représentations aux XVe et XVIe siècles
« Bon sang ne peut mentir ». Filiation dynastique et légitimation du pouvoir au féminin
L’héraldique féminine, entre emblématique personnelle et affirmation du pouvoir
Anne de Bretagne au Plessis-lès-Tours. Le pouvoir symbolique de la reine de France
Œuvres commentées

Bibliographie
Glossaire d’héraldique

Partenaires